#Axa #ereputation #cyberrisques : 80% des chefs d’entreprise craignent de voir leur responsabilité engagée (baromètre Axa)

Connaître exactement les risques qui préoccupent les chefs d’entreprise : tel est l’objectif du premier baromètre qu’Axa Entreprises a réalisé avec l’Institut Ipsos. Les résultats de cette étude révèle que le risque de voir leur responsabilité engagée domine tous les autres.
A LIRE ÉGALEMENT
AXA tire profit des performances de ses segments stratégiques (Résultats S1 2014)

Jad Ariss, directeur général d’Axa Entreprises et directeur général délégué d’Axa France : « La collective n’est plus réservée aux distributeurs spécialisés »
La première édition du baromètre d’Axa Entreprises révèle que la «judiciarisation de la société» s’avère un risque plus préoccupant que la situation économique, aux yeux des dirigeants d’entreprises de 10 à 500 salariés interrogés par l’institut Ipsos pour le compte de l’assureur. En effet, ils placent en tête des risques celui de voir leur responsabilité civile ou pénale mise en cause. Cette menace est citée par 80% des répondants. La crainte d’avoir à faire face à une procédure devant les prud’hommes revient également fréquemment (66% des dirigeants interrogés).
DES CONTENTIEUX PLUS FRÉQUENTS
Ces risques de mise en cause, qui «n’étaient pas forcément une source d’inquiétude auparavant, prennent de l’importance avec ce que les dirigeants perçoivent comme une judiciarisation croissante de la société», indique Jad Ariss, directeur d’Axa Entreprises, qui confirme la tendance en ajoutant que «plus d’un chef d’entreprise sur deux a déjà eu un contentieux avec un tiers ou avec un salarié». Sachant que l’on observe toujours des assignations devant les tribunaux plus fréquentes en temps de crise, notamment dans le secteur de la construction.
TRÉSORERIE, CONCURRENCE ET RÉPUTATION
Les sujets d’ordre économique sont également source d’inquiétude, ce qui n’est pas une surprise dans l’environnement actuel, même si 58% des dirigeants estiment que leur entreprise se porte bien, voire très bien. Parmi les principales préoccupations figurent ainsi les questions de trésorerie (75%), la perte de marchés en raison d’une concurrence à bas prix ou de l’arrivée de nouveaux rivaux  très concurrentiels (72% et 71%), les impayés (65%) ou encore les résiliations et annulations de contrats (49%).
Le baromètre d’Axa Entreprises fait état d’autres sujets d’inquiétude liés pour certains au développement du numérique. Six dirigeants sur dix se disent ainsi préoccupés par les questions d’image et de réputation de l’entreprise, et un sur deux mentionne aussi le risque de crise médiatique suite à un événement impliquant l’entreprise.
Les cyber risques, pour lesquels les assureurs, à l’instar d’Axa, commencent à proposer des garanties spécifiques, constituent un sujet d’inquiétude pour 46% des répondants. A noter aussi : les risques liés à la défaillance d’un homme clé de l’entreprise sont cités par 67% des dirigeants.

Source: www.argusdelassurance.com

See on Scoop.itQuand l’assurance apprivoise internet – Ronan de Bellecombe

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s