#Assurance: #Apple, #Google, #Withings, #iHealth… La santé connectée fait sa rentrée

Dans l’ombre de la présentation de l’iPhone 6 et des annonces des têtes d’affiches de l’IFA 2014, les objets de santé connectée font aussi leur rentrée. Présents en nombre au salon berlinois, les marques se livrent une concurrence effrénée pour grimper les échelons du marché florissant de la santé et du bien-être, qui devrait représenter 500 millions d’euros en 2016, selon les analystes de Xerfi.

Des bracelets connectés qui mesurent tout

À l’IFA et ailleurs, les plus grands constructeurs ont présenté leurs dernières avancées rivalisant de design et de fonctionnalités pour renforcer la panoplie de l’homme connecté. Au rayon des bracelets, marché dominé par l’Américain Fitbit, le Français Withings va lancer dans les prochaines semaines son capteur d’activité déguisé en montre traditionnelle Withings Activité. L’objet calcule le nombre de pas, les calories brûlées et évalue le sommeil sans en avoir l’air avec son bracelet de cuir et son cadran à aiguilles. 

Withings Activité – Motion is life
Le AM3 de iHealth, le Up de Jawbone et le Smartband SWR10 de Sony vont désormais devoir composer avec Epson. Le Japonais rentre dans la bataille par la voie du sport avec sa Pulsense et sa Runsense dédiées au cardio et à la course. Un marché émergent enfin intégré par Apple qui a fait sensation mardi en dévoilant sa montre connectée très attendue par les observateurs. Disponible seulement à partir du début d’année 2015, elle confirme l’investissement de la marque à la pomme dans la santé connectée. Un créneau également ciblé par la toute jeune start-up française Umanlife.

Le suivi médical à la maison

À l’attaque du marché européen, le leader américain de la santé connectée iHealth prévoit pour sa part toute une batterie de sorties pour le mois d’octobre. Un glucomètre qui se branche directement à la prise jack du smartphone, un tracker d’activité et de sommeil pour renouveler le AM3, une balance connectée au design amélioré et une balance d’analyse corporelle dernier cri pour succéder à la HS5 sont dans les tuyaux pour consolider la position de la firme américaine dans son créneau d’assistant santé personnel. 

iHealth HS5 – WIRELESS BODY ANALYSIS SCALE
Alors que Aura – son système de suivi du sommeil en forme de tapis à placer sous le matelas – est disponible depuis la fin de l’été, Withings a présenté à l’IFA Home, un dispositif de vidéo-surveillance connecté qui permet de contrôler la qualité de l’air et les événements de son habitat. La firme française doit également commercialiser un pilulier communicant au début du mois d’octobre pour concurrencer le Imedipac de Medissimo, primé au CES en janvier dernier.

Enfin, un an après avoir fait l’acquisition de Calico, une société spécialisée dans le traitement du vieillissement, et dévoilé son projet Google X, la firme de Montain View confirme ses velléités dans le domaine médical en ajoutant à son portefeuille Lift Labs. Une entreprise spécialisée dans les équipements médicaux qui s’est récemment signalé pour ses couverts stabilisateurs destinés à compenser les tremblements des patients atteints de la maladie de Parkinson.

Source: www.rtl.fr

See on Scoop.itQuand l’assurance apprivoise internet – Ronan de Bellecombe

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s