#Transparency #Data Demandes de données utilisateurs : #Twitter poursuit le gouvernement américain

Twitter a porté plainte contre le gouvernement américain mardi, l’accusant de porter atteinte à sa propre liberté d’expression. En cause : le réseau social souhaite partager au grand public un certain nombre d’informations relatives à la surveillance de ses utilisateurs, en particulier sur les demandes du FBI et du département de la Justice.

Fourchette large de données

« C’est notre conviction que nous sommes en droit, en vertu du Premier Amendement, de répondre aux préoccupations de nos utilisateurs et aux déclarations des représentants du gouvernement des États-Unis, en fournissant des informations sur l’étendue de la surveillance par le gouvernement américain – y compris sur les types de processus juridique qui n’ont pas été reçus. Nous devrions être libres de le faire d’une manière significative, plutôt que dans une fourchette large et inexacte » explique la société dans un billet.

La société souhaite pouvoir donner le détail des demandes qui lui sont formulées dans son rapport sur la transparence. En juin dernier, le gouvernement américain avait signé un accord avec plusieurs grandes firmes américaines – Google, Facebook, Microsoft, LinkedIn, Yahoo! – leur autorisant à révéler le volume de demandes reçues dans des tranches larges de 0 à 999.

Accord avec de grands groupes

« En avril, nous avons soumis une note additionnelle à notre rapport de transparence au département de la Justice et au FBI, dont nous espérions qu’il apporte davantage de transparence. Mais après plusieurs mois de discussions, nous ne sommes pas parvenus à les convaincre de nous autoriser à publier une version, même censurée, du rapport ».

« Plus tôt cette année, le gouvernement a répondu aux préoccupations similaires soulevées dans un procès intenté par plusieurs grandes entreprises de haute technologie. Là, les parties ont travaillé en collaboration pour permettre aux entreprises de haute technologie de fournir des informations générales sur les demandes du gouvernement, tout en protégeant la sécurité nationale » a déclaré la porte-parole du ministère de la Justice.

Source: frenchweb.fr

See on Scoop.itQuand l’assurance apprivoise internet – Ronan de Bellecombe

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s